EN CHAIR ET EN SON


Accueil  >  Edition 2019 : Programmation





EN CHAIR ET EN SON#5: PROGRAMME DU FESTIVAL

Heure
Titre
Compositeur
Danseur
SESSION 1 - Jeudi 24 Octobre à 20h00
20h00
Prolégomène : La mort de la mort (création - 15mn)
Michel Titin-Schnaider
Surprise !!
20h15
Fenix (25mn)
Maurizio Chiantone(Italie)
Marek Jason Isleib(Italie)
20h45
L'autre en Soi (15mn)
Agnès Poisson
Jutta Mayer(Autriche)
PAUSE: 15mn
21h15
You are here...Shadow of a Doubt (20mn)
Noah Creshevsky (USA)
Tina Besnard
21h35
Les Robots Abusifs (30mn)
Claude Hermitte
Juju Alishina (Japon)
SESSION 2 - Vendredi 25 Octobre à 20h00
20h05
Cryonic Dream (30mn)
Ljuba de Angelis
Lucile Belliveau
20h35
La fourmi électrique (15mn)
Cyril Menauge
Smail Kanouté
PAUSE: 15mn
21h10
Cantique des Quantiques
(création - 19mn)
Lucie Prod'homme
Renaud Semper-Manchon
21h30
Dans le trou odieux de la bête appélée algorithme (21mn)
Pierre Boeswillwald
Maite Soler
(Espagne)
SESSION 3 - Samedi 26 Octobre à 18h00
18h00
Transit (17mn)
Frédéric Mathevet
Nina Vallon
18h20
La naissance de Pandore
(création, commande, 20mn)
Denis Royer
Lou Biseleski
18h40
Ouroboros(17mn)
Jacob Elkin (USA)
Elizabeth Damour
19h00
Mariomania (23mn)
Claude Parle
Corinna Torregiani (Italie)
PAUSE: 40mn
SESSION 4 - Samedi 26 Octobre à 20h00
20h00
La mort de la mort - bis (création- 15mn)
Michel Titin-Schnaider
Surprise !!
20h15
Les Enfants des Machines Sont Emmenés A L'école Militaire Mais Ils Forment Choeur Et S'humanisent (17mn)
Jorge Antunes (Brésil)
Thierry Castel
20h35
(création, commande, 30mn)
Alexandre Yterce
Mavi Haro(Espagne)
PAUSE: 15mn
21h20
Trans'Mute (22mn)
Michel Titin-Schnaider
DanY's
21h45
Signal sur Bruit (26mn)
Guy Reibel
Maite Soler (Espagne)


Juju Alishina

Juju Alishina est une chorégraphe et danseuse japonaise, née à Kobé, au Japon. Formée à la danse traditionnelle japonaise et au Butô, elle a débuté sa carrière professionnelle au sein de la compagnie Byakkosha à Kyoto en 1982. Juju Alishina fonde à Tokyo en 1990 sa propre compagnie NUBA au rayonnement international. En 1998, elle s'installe à Paris et y développe sa pédagogie de la danse traditionnelle et contemporaine. Le travail chorégraphique de Juju Alishina autour de la danse à caractère asiatique fait aujourd'hui appel à d'autres disciplines. Sa méthode de danse est publiée en trois langues différentes et est lue dans le monde entier.
Site de Juju Alishina
Jorge Antunes

Jorge ANTUNES est né à Rio de Janeiro en 1942. Il a suivi ses études de musique à l'Université de Rio de Janeiro: violon, composition et direction. À partir de 1961 il se détache comme précurseur de la musique électroacoustique au Brésil. Il a suivi des cours de perfectionnement à Buenos Aires, Utrecht et Paris, en étudiant avec Ginastera, Kröpfl, Gandini, Koenig, Bayle, Reibel et Schaeffer. À partir de 1973 il est professeur de l'Université de Brasilia. En 1976/77 il a terminé son Doctorat à l'Université de Paris VIII, sous la direction de Daniel Charles. Ses partitions sont publiées par Suvini Zerboni, Billaudot, Breitkopf&Hartell, Salabert et Sistrum. En 2002 a été nommé Chevalier dans l'Ordre des Arts et des Lettres par arreté du Ministère de la Culture de France. Antunes a pris sa retraite en 2011, mais reste lié à l'Université en tant que “Chercheur Senior”. Il est fondateur et président actuel de la Société Brésilienne de Musique Électroacoustique. Il est également élu et membre à vie de l'Académie Brésilienne de Musique.
Lucile Belliveau

Lucile est danseuse et chorégraphe, co-fondatrice de la compagnie Catastroflux pour l’exploration multi-artistique. Elle est intéressée par la sincérité, l’honnêteté et la pleine présence dans l’instant, à la fois dans les pratiques artistiques et dans la vie quotidienne. Elle nourrit son vocabulaire de mouvement par de l’introspection, des pratiques contemplatives et un travail physique intense. Elle pratique la danse contemporaine (stages de Gaga avec la compagnie Batsheva, etc), le cirque (avec Liu Wei Wei et Lin Yung-Biau de l'opéra de Pékin), le kalaripayattu (art martial indien avec Ranjan Mullaratt) et le kuchipudi (danse classique indienne avec Vijayanthi Kashi). Avec Catastroflux, elle créé des pièces ou la musique et la danse s'entremêlent comme "La femme qui cherchait l'infini" ou "Mes mots sont jaunes comme la tendresse". En parallèle, elle anime des ateliers ouverts au grand public avec les artistes de la compagnie. Lucile a fais ses études de danse à la Iwanson school of contemporary dance à Munich, Allemagne. Elle est inspirée et poussée à la rigueur par ses précédentes études scientifiques (diplôme de master en biologie de l’Ecole Normale Supérieure à Paris, France; doctorat en neuroscience de University College London, Royaume-Uni) . Elle pratique également la musique depuis l'enfance : piano et théorie en musique occidentale, contrebasse en musique classique occidentale, moyen orientale et jazz , chant dhrupad en musique classique indienne.
Tina Besnard

Danseuse butô. Tina Besnard s'est formée au theâtre à l'école Nationale des Arts du Cirque à Chalons en Champagne auprès de professeurs issus de l'école Lecocq (Pierre Byland, André Riot-Sarcey...)Elle s'est d'abord tournée vers la danse classique au Ballet theâtre de Nancy puis vers la danse jazz auprès de Rick Odums et enfin vers la danse orientale (kamelia, Saida Nait Bouda) ; elle a été conteuse auprès d'un public adulte.Elle pratique la dance experimentale aurprès de Laina Fichbeck et s'initie au Butô avec Sumako Koseki ; elle continue son expérimentation auprès de Yumiko Yoshioka en Allemagne, Masaki Iwana, Gyohei Zaitzu, Yuri Nagaoka au Japon.Elle crée la compagnie Onitcha en 2008 et depuis lors multiplie ses propres solos et performances dans les lieux les plus divers .Elle s'attache à un butô fort, intériorisé, en résonance avec les mythes, les rêves et l'environnement social.
Site de Tina Besnard
Lou Biseleski

Lou BISELESKI est danseuse et comédienne.Après avoir étudiéau Conservatoire Nationale d'Art Dramatique, elle rencontre la danseuse Nina DIPLA puis travaille avec «les muses bathymétriques» de Béatrice GROMB. Emprunte de cultures diverses, de l’Inde à l’Espagne en passant par l’Egypte, Lou BISELESKI pratique également la danse gitane et utilise parfois le sabre dans ses chorégraphies
Pierre Boeswillwald

Né en 1934 , il fait quelques études en arts plastiques et en électroniques, mais se consacre surtout au théâtre (Étienne Decroux, Wofram Mérhing, Jean Louis Barrault , …). En 1953 , il travaille au Club d’Éssais (Jean Taedieu) où il acquiert les premières bases de l’art électroacoustique naissant . Par la suite, il continua sans interruption ses expériences dans ce domaine en l’appliquant tout particulièrement au Théâtre. En 1968, il s’inscrit à la classe de musiques fondamentales que Pierre Schaeffer inaugurait au CNSM de paris. En 1972, il rejoint Christian Clozier et Françoise Barriére au Groupe de Musiques expérimentales de Bourges . En 1983, il fonde avec Éric Mullar Le studio ∆p à La Rochelle et ouvre le premier département d’Arts et Techniques des sons au CNR d’Amiens. Il est l’auteur de nombreuses créations de musique, spectacles, radio et réalisations techniques originales.
Thierry Castel

Thierry Castel est né en France, Il étudie la musique et devient photographe. Sa carrière artistique l’amène à changer de direction pour une exploration du corps en représentation. Il étudie le mime avec Étienne Decroux, la danse contemporaine; Il élabore, enseigne la « Sculpture du corps en mouvement » rencontre le Butô avec Sumako Koseki. En 1992 danse à Tokyo avec Tetsuro Fukuhara, et suit les enseignements de Masaki Iwana, Shiro Daimon, Ushio Amagatsu… Création de la compagnie « Ma » et « Butoh Art Waves » Organisation d’événements autour du Butô avec Sachiko Ishikawa. Très vite crée ses propres oeuvres, dont les plus représentatives sont: «Brumes de Crystal / Lune D’Opium / Continuum / Oçud ou la métamorphose hybride d’un voyage… Création en duo et trio avec Sachiko Ishikawa: «Au dessous du ciel bleu / Et les oiseaux… Enseigne par ailleurs le Yoga en relation avec la danse, et élabore son enseignement pour une « Danse Consciente » avec les dimensions relatives de l'espace temps.
Maurizio Chiantone

Born in Naples, he began his artistic career in the 70s. In the '80s founds On Raku, research laboratory on languages and sounds in which are experimented structures and new ways of creation concerning the relationship between human, media and technology. It grows a constant focus to the possibility of combination of the code, including the distinctive and transversal elements which it is composed and the potential dynamic and creative in the realization of an event. The research areas are directed more and more to that of the visual and sound art. Begins a careful study on the relationships between phonemes, signs, perception and environment in a holistic way and minimalist. Graduate in double bass at the Conservatorio San Pietro a Majella in Naples, participated in numerous concerts as a musician. Its versatility allows him to range among cultural and stylistic contexts ranging from jazz to contemporary, from serial music to world music, from classical to electronics, to the acousmatic up to pure experimentation. Works on multiple levels of interest: compositional, designing and educational as grow up collaborations of thought and doing shared with painters, photographers, architects, sculptors, designers, poets, actors, choreographers, creative. Many collaborations and events related to the investigation in the visual field and in the sound experimentation. Events and video installations have been presented to: Studio Morra Gallery - Naples :: Faculty of Education Sciences - University of Florence :: PAN - Palace of Arts - Naples :: International Festival Suoni di Terra - Sant’Agata de’ Goti :: Art Fair Artissima 13 - Turin :: Mustilli Wineries - Sant’Agata de’ Goti :: Polytechnic Faculty - University of Naples :: Institut Française de Grenoble - Naples :: Festival Internationaux de Musique et d’Art Sonore Electroacoustiques - Bourges :: Global Village - Rome :: Tuscany of Cultures - Arcidosso/Florence :: Biennial Theatre - Venice :: SanctionedArray/ SpecifyOthers - New York :: White Box - New York :: MADRE Museum - Naples :: Grimbsy Festival/Lightworks - United Kingdom :: Elmur.net :: Pantocrator Gallery - Shanghai
Site web Maurizio Chiantone
Noah Creshevsky

Trained in composition by Nadia Boulanger in Paris and Luciano Berio at Juilliard, Noah Creshevsky is the former director of the Center for Computer Music and Professor Emeritus at Brooklyn College of the City University of New York. Much of Creshevsky's musical vocabulary consists of familiar bits of words, songs, and instrumental music which are edited but rarely subjected to electronic processing.  By obscuring the boundaries of real and imaginary ensembles though the fusion of opposites: music and noise, comprehensible and incomprehensible vocal sources, human and super-human vocal and instrumental capacities, Creshevsky's music is at once nearly corporeal and tangentially electronic, but never fully one or the other.  This alliance of opposites is heard both in his text-sound compositions (1973-1986)-- Pop Art works in which extreme and unpredictable juxtapositions of iconographic sonic materials establish links between music and society--and in later pieces, in which the integration of electronic and acoustic sources and processes produces "superperformers"--hypothetical virtuosos who transcend any limitation of individual performance capabilities. Creshevsky's most recent hyperrealist compositions explore the fragmentation and reconstruction of pre-existing music in combination with original synthetic and acoustic materials. Allusions to Middle Eastern, Asian, and Western sacred, secular, popular, and classical instrumental and vocal music seek to produce imaginary performers of indeterminate identity--simultaneously male and female, Western and non-Western, ancient and modern, familiar and unfamiliar.
Elizabeth Damour

Formée à la London Contemporary Dance School, elle a ensuite poursuivi un travail chorégraphique en U.K et au Brésil. Elle a suivi l’enseignement des maîtres du Butô : Atsushi Takenouchi, Katsura Kan, Gyohei Zaïtsu, Maki Watanabe et Kim Manri. Danse & Art-Thérapeute (British AAT) et Psychothérapeute, elle est membre du CID Unesco. Elle intervient dans des conférences – Sapporo, Osaka – qui traitent du corps augmenté. Elle participe aux Festivals de danse Butô – Paris, Amsterdam et est à l’initiative du Collectif B.I.G ! Réunissant des danseurs d’horizons différents. Elizabeth anime ‘Les Imaginaires’ creuset de création entre mouvement, écriture et peinture, en Europe, au Brésil et Japon.
Dan'Ys

Dan’Ys a rencontré le Butô il y a une douzaine d’années. Plus qu’une danse, il y a trouvé une façon d’exister dans son corps et un art de communiquer d’être à être. Il a notamment été l’élève de danseurs et de danseuses Butô comme Juju Alishina, Gyohei Zaitsu et Atsushi Takenouchi.
Ljuba De Angelis

Compositrice, sound artist, chanteuse et musicienne italienne à Paris depuis le 2013. Après des études de musiques actuelles, une licence en littérature italienne et un diplôme en Jazz au Conservatoire G. Frescobaldi (Italie), elle obtient un Master de Création Musicale et Sonore (Paris) concernant la composition et création musicale dans son application à l’image, aux spectacles vivants, et à tout autre forme artistique, incluant les installations et la création multimédia. Fascinée par la musique concrète et acousmatique, elle développe la composition électroacoustique - notamment en field recording - et collabore avec des artistes pour des installations sonores et art vidéo. Parallèlement à ses activités de compositrice et sound artist, Ljuba est chanteuse et se produit entre la France et l’Italie avec des projets de jazz, musique du monde et variété.
Site de Ljuba de Angelis
Jacob Elkin

Jacob Elkin is a composer and trombonist based in Brooklyn, New York. His work focuses on the emancipation of noise andy hyperchromatic pitch as expressive media. While his strengths lie in the auditory spectrum, the nature of his art has lead him to many multi-disciplinary works.
Site de Jacob Elkin
Mavi Haro

Anthropologue et artiste butô, Mariví Haro est née à Palma de Majorque (Espagne, 1983). À Majorque, elle a été membre de la compagnie de théâtre Xicarandana (1998-2000) et a suivi une longue formation musicale avec les guitaristes Jaume Tugores et Jaume Compte. M. Haro a pris de cours de chant classique avec Jaume Roca et de danse contemporaine avec Laura Girotto. Installée à Paris depuis 2007, elle a connu récemment le butô. Elle a suivi plusieurs maîtres de cet art dansé, comme le sont Juju Alishina, Maki Watanabe, Gyohei Zaitsu et Sumako Koseki.
Claude Hermitte

Depuis 1975, Claude Hermitte compose régulièrement des œuvres vocales suscitées par divers poètes et écrivains (Il Cantico delle Creature sur le texte de François d’Assise, Le Savon d’après Francis Ponge, Plupart du temps, Flaques de verre, Sources du vent sur les poèmes de Pierre Reverdy, Sirandanes sur les textes de J.M.G. et J. Le Clézio…). Le langage contemporain de ses musiques instrumentales est souvent influencé par le jazz, les musiques populaires et les procédés de la composition acousmatique (Hommage à Max Ernst pour orchestre…). Enfin, les musiques acousmatiques mettent souvent en valeur l'œuvre de certains artistes contemporains ou très anciens (travail sonore sur Les métamorphoses d’après Ovide, Eloge de la caresse d’après Les mille et une nuits, Le chant du monde d’après Giono, Musiques et Minorités avec le texte de Sutö, Objets trouvés 2, 3 et 5 d’après Ellsworth Kelly, Cy Twombly, Zao Wou- Ki…) A travers ses compositions et ses expériences musicales, il cherche, dans des styles et formations diverses, à tendre vers un art humaniste. Il aime habiter à Marseille et il aime partager sa vie avec Soso, Tom-toum et Zoum-zoum.
Marek Jason Isleib

I've been a mime, a professional classical, contemporary and improvising dancer in Germany, The Netherlands and Italy (learning many forms of movement, besides Yoga, Tai Chi and Feldenkrais, on the way).
-In 2000 I began to explore Butoh- Working with Hisako Horikawa, Katsura Kan and other masters i started liberating myself from accumulated forms. I practice and live Butoh. I live to communicate, to inspire, to share (perform) and to accompany ('teach') in the field of Butoh. My everyday practice is to perceive the world in and around me always anew. To live/dance what is unknown to me yet. To provide appearance to something that neither myself nor others have perceived beforehand. I lead classes of Butoh in my studio (Area Pega) in Milan (Italy) since 2012.
Site de Marek Jason Isleib
Smail Kanouté

Smail Kanouté est un artiste plurisdiciplinaire, issu de l’ENSAD, à la fois designer graphique, plasticien, danseur et chorégraphe. Il a dansé dans «BITTER SUGAR» de Raphaëlle Delaunay et également dans «HEROES» de Radhouane El Meddeb. Il a présenté des performances et spectacles au CENTQUATRE, à Mains d’œuvres, à l’Institut du Monde Arabe, à la Basilique de Saint Denis, à l’Institut des Culures d’Islam, au Palais de la Porte Dorée, à la Philharmonie de Paris, au Grand Palais, aux Ateliers Médicis, au Regard du Cygne et à la MPAA de Saint Germain des Près. Il a collaboré avec des artistes sur scène tels que Jeanne Added et Anne Paceo puis dans l'art contenmporain avec Philippe Baudelocque, Antonin Fourneau et Evans Mbugua.
Frédéric Mathevet

Frédéric Mathevet se définit comme artiste sonore et plasticen. Il est chercheur associé à l'institut ACTE (UMR 8218) à Paris I (CNRS). Docteur es arts, il est co-rédacteur en chef de la revue en ligne L'Autre Musique et du laboratoire du même nom qui entremêle chercheurs et praticiens. Plasticien et poéticien ouvert à tout polymorphisme, à toute mutabilité, il se définit lui-même comme un «bricoleur» enchevêtrant les supports qu'ils soient numériques, picturaux ou sonores, comme le vecteur d'un langage plastique indocile, autrement dit qui « résiste à l'apprentissage des signes et remet sans arrêt l'arbitrarité et l'inégalité des signes qui construisent le réel ». Il a notamment publié deux manuels d'arts plastiques, dont le second numéro est consacré au cas particulier de la musique et a participé à de nombreuses expositions à Paris, Montreuil, Toulouse et Londres. Il y a donné plusieurs concerts multimédias dont Faire la peau 2 pour un bodhràn (Nice, Paris, Noisiel), Rec-u-Aime pour un violoncelle, une mezzo-soprano et une tricoteuse (La ferme du buisson), Mécaniques funambules pour saxophone baryton (Petit Bain, Divan du monde).
Site de L'Autre Musique
Jutta Mayer

Jutta Mayer est une danseuse, performeuse et chorégraphe d’origine autrichienne. C’est en France où elle commence à développer son activité artistique. Initiée à la danse Butô et à d’autres formes de danse par plusieurs maîtres en Europe et au Japon, la capacité de la danse Butô de lier dans une façon très particulière ouverture, intensité, profondeur et questionnement nourrit fortement sa recherche et influence ses projets en solo, duo ou en collectif. La collaboration avec des artistes d’autres disciplines (musique, peinture, vidéo, sculpture, littérature) constitue un fil rouge dans son activité artistique. Depuis 2012 elle fait partie du groupe de recherche et création en danse Butô « Tacuabé ».
Cyril Menauge

Cyril Menauge est un artiste pluridisciplinaire, avant tout plasticien et musicien. Sa pratique de la musique est nativement brute, expérimentale et improvisée. Élaborée à partir des sons des machines musicales et instruments qu'il crée et invente, d'objets divers et d'instruments traditionnels détournés ou préparés. Il obtient par la suite son DEM de composition électroacoustique au conservatoire de Pantin. Pour son projet fin de cursus, il développe un orchestre de machines musicales contrôlées par MIDI (les Acousmachines de son ElectroMecaPhonium) afin de partir à la recherche d'une écriture multiphonique pour sons aléatoires directs et sons fixés.
Claude Parle

Claude Parle né en France en 1947, à Sens. Études classiques d’accordéon, coupe d’Europe 1965. Développe parallèlement peinture & musique. Dans les années 70 rencontre de nombreux musiciens de jazz dont Don Cherry, Alan Silva, J.F Jenny Clarke … Années 95, Pratique la danse Buto avec Masaki Iwana, collabore avec l’INA/GRM, travaille dans la classe d’électroacoustique de Philippe Leroux à Nanterre. Se consacre aux performances live, jazz, expérimental, musiques improvisées, tout spécialement pour la danse Butô. Nombreuses collaborations avec Masaki Iwana, Toru Iwashita, Moeno Wakamatsu, Atsushi Takenutchi, Maki Watanabe, Dai Matsuoka, Katsura Kan …
Agnès Poisson

Compositrice et artiste sonore, a arpenté différents secteurs de l'activité musicale ; violoncelliste, musicienne pour le théâtre, musique improvisée, puis la musique électroacoustique avec entre autre des musiques de concert, des installations sonores conçues avec Daniel Bisbau, des musiques d'exposition accompagnant des peintres, des sculpteurs…
Site de Agnes Poisson
Lucie Prod'homme

Compositrice et enseignante.
La collaboration et l'échange avec d'autres artistes (musiciens, plasticiens, vidéastes, sculpteurs, écrivains…), l'entrainent fréquemment vers de nouvelles aventures sonores, qui agitent et stimulent ses grandes oreilles curieuses, et lui permettent de partager l'énergie à la base de son travail d'écriture. Ainsi, son catalogue comporte à la fois des compositions à destination du concert, des pièces radiophoniques, des musiques d'applications (danse, installations, vidéo) et des partitions à destination des jeunes interprètes. Recherche et composition étant pour elle indissociables, elle a participé, en tant que membre du MIM (1996 à 2008), à l'élaboration d'un nouvel outil d'analyse (les Unités Sémiotiques Temporelles) et à ses applications pédagogiques. Elle s'intéresse depuis quelques années au silence en musique, à la façon de le composer et de gérer l'énergie sonore ou silencieuse (cycle acousmatique leçon du silence). Lucie Prod'homme enseigne la composition électroacoustique et instrumentale au Conservatoire à Rayonnement Régional Perpignan-Méditerranée.
Site de Lucie Prod'homme
Denis Royer

Denis ROYER a commencé sa pratique musicale comme guitariste. Il a ensuite étudié au Centre d’Informations Musicales (le CIM) à Paris puis s’est intéressé aux musiques anciennes occidentales. Intéressé à la fois par la construction méticuleuse des sons et des rythmes et par la spontanéité du jeu collectif, il recherche de nouveaux équilibres entre composition et improvisation. Denis ROYER a créé pour le théâtre, la chanson, le cinéma, le spectacle vivant. Avec le groupe CeSYum, il a travaillé à plusieurs reprises avec des danseurs de Butô.
Site de Denis Royer
Renaud Semper-Manchon

Renaud est interprète et créateur de formats performatifs. En 2015, grâce à une bourse de voyage de la Fondation de France, il part vivre à Buenos Aires et entame entre la France et l’Argentine un travail de recherche sur les processus actuels de décolonisation. Il collabore comme interprète et comme assistant à la mise en scène sur de nombreuses créations françaises et latino américaines. Il a créé 1+1=2, Décembre et tout dernièrement Déjà-vu (tinku/barroco) qui ont circulé dans des lieux alternatifs tout comme dans des circuits institutionnels. Actuellement, il prépare une performance avec des réfugiés de Côte d'Ivoire et de Guinée autour des migrations actuelles et des questionnements sur l'utilisation d'inspirations africaines dans les œuvres contemporaines françaises.
Site de Renaud Semper-Manchon
Maite Soler

Maite Soler, artiste née à Barcelone en 1979, vit et travaille entre Paris et Sète. Ceinture noire de kung-fu coréen, diplômée de l'École des Beaux-arts de Versailles, elle se forme en danse contemporaine à l'Université de Montpellier (après avoir fini sa maîtrise en sport à Barcelone). Puis poursuit sa formation en mouvement sensoriel, techniques d'improvisation et finalement le Butoh avec Atsushi Takenouchi, Yoshito Ohno, Gyohei Zaitsu... Son exploration du mouvement est en résonance avec la nature et un imaginaire poétique. Ses pièces en solo ("paysage intérieur", "à corps sensible", "dans l'ombre", "origine"...) se caractérisent par un engagement intime et un travail de mise en scène épurée. Elle propose des stages de butoh à Paris, Sète et Barcelone.
Site de Maite Soler
Michel Titin-Schnaider

Ingénieur de formation et compositeur autodidacte, Michel Titin-Schnaider se passionne pour le son et la liberté qu'offre la composition electroacoustique. Sa recherche associe l'univers instrumental, souvent à partir de banques de sons virtuels, et les techniques de transformation du son propres à la musique electroacoustique.
"Composer c'est imaginer avec des sons". Il a produit 10 albums.
Il crée en 2007 l'association Aventures Electro Acoustiques "AEA" dans le but de promouvoir la musique electroacoustique par le biais de projets transdisciplinaires, vidéo et surtout danse.
En 2008 une danseuse butô le contacte pour pouvoir utiliser sa musique lors de ses performances. Il découvre alors cette danse qui va le passionner. Depuis, il organise régulièrement des évènements dans lesquels danseurs et public sont immergés dans l'oeuvre musicale : Cycle "Palimpseste", "Butô dans mon jardin" à Brunoy, projet "Wireless butô" (performances déambulatoires hors scène dans lesquels la musique est diffusée via des casques HF). En 2015, grâce à l'aide du Cube et de MOTUS il crée le festival "En Chair et en Son"
Site de Michel Titin-Schnaider
Corinna Torregiani (Karakori ai)

Danseuse et danse-thérapeute diplômée (Université Paris Descartes) Traductrice et comédienne, formée à la danse classique, elle rencontre la danse Butô dans le cadre de sa recherche sur le langage et l'expression du corps. Poursuivant ses recherches, elle intègre au butô la danse-thérapie, la danse Contact, le Mouvement Authentique et la méthode Laban. La pratique de la danse-thérapie, notamment avec des personnes en situation de handicap, a contribué ultérieurement à nourrir sa recherche en ouvrant la voie à de nouveaux paradigmes de mouvement sortant des codes habituels. Depuis 2013 elle vit et travaille à Paris où elle conçoit ses propres chorégraphies et propose parallèlement des stages de danse en Italie et en France. Elle réalise également des interventions de danse dans le cadre d'événements divers (E.g.: Exposition Mucha au Musée du Luxembourg ou Le Week End de l'Ecole au Centre Pompidou). Membre du CID (Conseil International de la Danse) de L'Unesco, elle continue par ailleurs sa collaboration avec Alessandro Pintus en se produisant dans des performances de danse Butô en Italie.
page FB de Corinna Torregiani
Nina Vallon

Nina Vallon (1983) est une danseuse/chorégraphe/curatrice/metteure en scène suisse/brésilienne basée à Paris. Elle se forme au Ballet Junior de Genève puis poursuit avec la formation pluridisciplinaire D.A.N.C.E. dirigée par William Forsythe, Wayne McGregor, Angelin Preljocaj et Frédéric Flamand. Elle dansera ensuite pour plusieurs chorégraphes, rejoignant The Forsythe Company en 2008. A Francfort, elle fonde, en parallèle de son activité artistique, le ROUGH CUTS Festival, le centre chorégraphique Z_Zentrum, plusieurs résidences d’artistes, ainsi que divers projets pour l’introduction de la danse hors des contextes théâtraux conventionnels. Elle assumera jusque fin 2014 la codirection de ces projets avant de venir s’installer en France et développe aujourd’hui son activité de création dans une approche transdisciplinaire privilégiant les collaborations avec d’autres artistes.
site de Nina Vallon

Alexandre Yterce

Né en France, Alexandre Yterce est un compositeur indépendant qui ne considère pas la musique comme un territoire isolé de la réalité, mais un des moyens fondamentaux de renouveler la conscience de plus en plus domestiquée par un monde qui se suicide dans la déshumanisation. Il vit de ses œuvres et mène une existence autonome qui ne chante aucune promesse d'un avenir différent. Il compose régulièrement au studio Accès Digital à rouen. Il donne fréquemment des actions scéniques et des mises en scène de textes poétiques dans divers théâtres accom- pagnées de créations instrumentales et de musiques concrètes qu'il nomme "Dramaphonies". Il interprète aussi en concert des œuvres acousmatiques. Il a fondé (avec la comédienne Florence Gonot) et anime le festival Brûlures des langues et la revue-disque Licences, à Paris, tentative de création d'un espace de liberté artistique.

photo Fabrice Pairault (Marek Jason Isleib - édition 4)